Événements

Mythic Massa : Cosette, d’Artagnan & Cie

L’Hôtel de Massa fête Lire en short le 22 juillet, à 15h.

Lectures, création d’une fresque illustrée par le public, concours de selfies avec Hugo, Dumas, Sand… Suivi d’un goûter dans les jardins.

Une manifestation pour les jeunes lecteurs de 10 à 14 ans.

Pour participer :

  • Le mercredi 22 juillet, à 15h00
  • Lieu : Hôtel de Massa, 38 rue du faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris
  • Gratuit sur réservation au 01 42 81 19 93 ou par email.

A partir de la tapisserie des fondateurs de la SGDL, un saut vers la littérature contemporaine et ses personnages inspirés des héros de Victor Hugo et Théophile Gautier.

Deux écrivaines Elise Fontenaille (La Citée des filles choisies) et Valentine Goby (Une preuve d’amour) liront en alternance des extraits de leur roman. En simultané Frévin, illustrateur de BD, créera une fresque taguée et graffée avec la participation active du public.

La Citée des filles choisies, Elise Fontenaille (Le Rouergue)
« La Cité des Filles Choisies, c’est un hommage au Roman de la Momie de Théophile Gautier ; comme l’ami Théo, - dont le jeune lord s’éprend d’une ravissante momie égyptienne - , j’ai (re)donné vie à une jeune fille inca retrouvée intacte après un long sommeil de cinq siècles sous la glace, et qui conte sa vie à une adolescente péruvienne qui lui ressemble comme une sœur. Tout au long de l’écriture de La Cité des Filles Choisies, j’ai pensé au Roman de la Momie, qui m’avait tant touchée enfant ; j’ai voulu rafraîchir le mythe, en donner une version fluide et moderne, accessible aux jeunes lecteurs d’aujourd’hui, et recréer la même émotion. »

*Élise Fontenaille a suivi des études de sociologie et est devenue journaliste à Vancouver au Canada, puis à Paris pour le magazine Actuel. En 1995, elle se concentre sur l’écriture avec un premier roman publié chez Grasset, La gommeuse. Depuis, elle a publié 22 romans, dont la moitié pour la jeunesse, principalement aux éditions du Rouergue ; elle adore rencontrer ses jeunes lecteurs. Son style y est percutant, composé de phrases très courtes et de mots simples.

Une preuve d’amour Valentine Goby (Thierry Magnier)
« J’ai voulu partager mon amour pour Les Misérables de Victor Hugo. C’est l’histoire d’une classe de collège qui découvre le roman à travers l’extrait où Fantine doit abandonner sa fille Cosette à des aubergistes, contrainte à travailler dur pour la nourrir et donc incapable la garder avec elle. En colère contre ce qu’ils jugent être une mauvaise mère, et peu intéressés par une vieille histoire écrite au XIXème siècle, les élèves comprennent peu à peu la décision de Fantine, magnifique preuve d’amour maternel, en même temps qu’ils découvrent, dans leur classe, un camarade sans-papier à qui semblable histoire est arrivée. Abdou leur ouvre les yeux sur l’extraordinaire modernité des personnages d’Hugo, et ils décident de partir à la recherche de sa mère. Leur chemin va bientôt celui de Jean Valjean et Javert... »

*Valentine Goby écrit pour les jeunes de 5 à 77 ans. Elle adore Victor Hugo, et déteste toutes les formes de discriminations, sexisme, racisme, qui sont au coeur de ses romans. Elle a quatre fois dix ans, elle est donc extrêmement jeune.

*Sylvain Frécon, dit Frévin, est né à Bourges en 1972. Après 3 années à l’école d’Arts appliqués Émile Cohl de Lyon, il fait ses armes dans l’édition jeunesse (Nathan, Bayard, Hatier, Hachette, etc.), en gardant un oeil du côté de la BD qui ne tarde pas à lui ouvrir ses bras. Il partage maintenant son activité entre la jeunesse (notamment pour la série Alchimia, écrite par Sanvoisin, chez Nathan) et la bande dessinée. Ainsi, en 2010, il sortira, entre autres, le Guide de la Chance (scénarisé par Hug) et une adaptation BD d’Oggy et les cafards (scénarisé par Diego Aranega).