Réalisations

Un Voyage à Bologne : retour sur l’édition 2019

En janvier, préparation de la foire

Les 15 et 16 janvier derniers, les douze lauréat·es ont participé à deux journées de formation. À cette occasion, il et elles ont rencontré deux agents (Guy Mestrallet de l’agence Costume Trois Pièces et Michel Lagarde de l’agence Illustrissimo), trois expert·es du droit d’auteurs (Johanna Hagege et Catherine Simonet de l’ADAGP, Emmanuel de Rengervé du SNAC), et des professionnel·elles de l’édition jeunesse (Camille Gauthier, éditrice chez Thierry Magnier, Kamy Pakdel directeur de création chez Actes Sud junior, Alice Nussbaum, graphiste et directrice artistique notamment pour Grasset jeunesse et Angèle Cambournac, éditrice chez Seuil jeunesse).

Au programme, des ateliers pratiques axés sur la présentation du book, la préparation des rendez-vous éditoriaux et une présentation de la foire. Par la suite, les lauréat·es ont travaillé et préparé leurs rencontres à la foire avec leurs marraines (Géraldine Alibeu, Sandrine Bonini et Marie Caudry) et leur parrain (Thomas Baas).

Le catalogue 2019

Les douze illustrateur·rices ont également participé à la création du catalogue 2019, outil de médiation lors des rendez-vous avec les éditeur·ices à Bologne.

Un recueil de 104 pages, en version bilingue (français-anglais) réunissant les 12 univers graphiques des lauréat·es et du parrain et des marraines, ainsi que la présentation du projet et des partenaires.

En avril, le voyage à la foire

Pour chaque lauréat·e, la Charte a organisé des rendez-vous avec des éditeur·rices et des agent·es, français·es et étranger·ères : plus d’une trentaine ont répondu à l’invitation !
Citons et remercions : À pas de loup, L’Agrume, Auzou, Baliverne, Bayard, Biscoto, Didier Jeunesse, les éditions des Eléphants, Flammarion, Gallimard (Giboulées), Grasset jeunesse, Hélium, Les fourmis rouges, La joie de Lire (éditions suisses), Le Seuil, Milan, Thierry Magnier, éditons Nathan, Nord-Suëd (éditions allemandes), OkidOkid, Orrechio Acerbo (éditions italiennes), Planeta (éditions portugaises), La Pastèque (éditions canadiennes), Le Rouergue, Père Fouettard, Topittori (éditions italiennes), Syros, Wytwornia (éditions polonaises).
Mais aussi Natsuko Kida pour l’édition japonaise, Rosa Han pour l’édition coréenne, Shenguye Tian pour l’édition chinoise, Charlotte Larat de Rights & audio, agente franco-allemande, et Debbie Bebbo, agente italo-américaine.

Quelques témoignages

De retour de Bologne, avec un peu de recul, certain·es lauréat·es nous livrent leur vision de la foire et partagent l’expérience unique qu’il et elles viennent de vivre :

« Tout d’abord merci pour le séjour, qui s’est très bien passé, et a été, en plus de l’agréable, très utile du point de vue professionnel. (...) certains éditeurs/agents étaient très éloignés, a priori, du travail des uns et des autres. Mais j’ai eu de très bonnes surprises avec des rendez-vous que j’appréhendais (...). »
Laurie Agusti

« Les éditeurs ont toujours été très accueillants même si mon travail ne correspondait pas forcément à la ligne éditoriale de la maison rencontrée. Comme nous étions "sélectionnés", cela représentait une plus value pour nous. J’ai été presque étonnée par toute cette bienveillance en comparaison de la formation à Paris qui a été plus rude pour moi. »
Magali Dulain

« J’ai beaucoup apprécié la formation de janvier et bien sûr le voyage en lui-même était un moment génial. C’est l’occasion de vraiment "rentrer dans le milieu", de se familiariser avec le métier (d’autant que je ne suis pas passée par une école d’illustration) et de confronter son travail à de nombreux regards experts. Le tout en un temps record !
Nous avons été bichonnés de bout en bout, l’organisation était au top. Personnellement tout ça m’a donné envie de me lancer dans de nouveaux projets créatifs et d’aller vers de nouveaux formats. (...) ça m’a permis de me poser des questions sur mon travail, mon style, et ça m’a donné aussi confiance dans l’avenir (pas évident dans ce métier précaire). »
Anne-Hélène Dubray

« Ce voyage m’a totalement galvanisée et boostée pour me remettre à l’édition jeunesse et travailler sur de nouveaux projets de livres »
Léa Djeziri

Des partenariats renouvelés

Le projet a bénéficié du soutien enthousiaste des régions à travers ALCA Nouvelle-Aquitaine, Normandie Livre & Lecture, AR2L Hauts-de-France, Occitanie Livre & Lecture et de la Région Grand Est. Mais aussi des fidèles partenaires de la Charte que sont la Sofia, le CFC, l’ADAGP Prix Révélation Livre Jeunesse, la médiathèque Françoise Sagan et la Foire internationale de l’édition jeunesse à Bologne.
Ces partenaires ne s’impliquent pas seulement financièrement, mais participent activement à l’encadrement des lauréat·es, au développement du projet et à son succès.

Retrouvez le bilan complet du projet ici.