L’association

Nouvelle présidence à la Charte

L’assemblée générale de la Charte, qui s’est réunie mercredi 24 mai, a élu six nouveaux administrateurs :

  • Samantha Bailly, auteure
  • Bérangère Delaporte, auteure illustratrice
  • François Delebecque, auteur illustrateur
  • Nicolas Digard, auteur, bédéiste, scénariste
  • Valentine Goby, auteure
  • Guillaume Nail, auteur, scénariste

Le nouveau conseil d’administration, composé de quinze membres, a élu à l’unanimité un nouveau bureau :

  • Samantha Bailly, présidente
  • Valentine Goby, vice-présidente auteurs
  • Aurélie Abolivier, vice-présidente illustrateurs
  • Nicolas Digard, trésorier
  • Anne-Gaëlle Balpe, secrétaire générale
    Après deux ans et demi de mandat, Carole Trébor passe la main à Samantha Bailly :

« Au moment où j’ai fait le choix de ne pas me représenter à la présidence, le premier mot qui m’est venu à l’esprit est Merci. Merci aux administrateurs du conseil d’administration qui m’ont soutenue, écoutée, entourée et aux salariées pour leurs avis précieux et leur efficacité. La force de la Charte, c’est son conseil d’administration, envers lequel je ressens une infinie reconnaissance et tendresse. Les élans des administrateurs sont le vivier de nos actions. J’aime la Charte pour la liberté de parole qu’elle véhicule, l’espoir et la volonté de plus de justice qui la fondent. Ce qui nous porte c’est de croire possible notre capacité collective à changer notre situation injustifiée économiquement, injustifiable socialement. Et ce qui nous motive c’est d’agir au nom de cette croyance.
C’est à Samantha Bailly que s’adresse mon dernier Merci, immense Merci qui mérite bien cette majuscule. Elle m’accompagne depuis six mois à des rendez-vous divers et variés et j’ai pu constater sa capacité d’écoute, son besoin de comprendre, aussitôt suivi d’une enquête minutieuse. Samantha ne laisse pas de zones floues entre elle et les autres et prépare minutieusement ses dossiers. Avec elle, c’est une présidente aux arguments pointus que vous allez découvrir. Une présidente qui abordera les rivages des négociations sans craindre de se noyer dans le jargon juridique. Samantha a toute ma confiance et mon estime pour reprendre la présidence de notre association. Nous pouvons nous réjouir : la Charte est en de bonnes mains ! Je reste administratrice au conseil d’administration pour continuer à agir collectivement pour notre littérature et ses auteurs. Et je laisse la parole à Samantha Bailly. »


« En tant qu’auteur, merci à la Charte et à tous ses membres, vraiment, pour tout ce travail d’information, de défense de nos droits, de sensibilisation. Ces dernières années, la Charte a vécu un grand tournant, avec des campagnes de communication fortes, en posant des mots sur ce qui est. J’adresse ici un merci tout particulier à Carole Trébor, qui a porté ce combat loin, avec son énergie, sa volonté de faire bouger les lignes, avec son sentiment d’injustice si légitime.
Par mes choix récents et revendiqués, comme la représentation par un agent littéraire, ma professionnalisation dans son ensemble, mes conditions se sont améliorées. C’est dans ce moment-là que se joue un choix crucial : continuer sa route seule, avec ses acquis, ou bien partager et soutenir les autres auteurs.
Pour aller jusqu’au bout de la démarche, me voici donc au service des auteurs. Chers auteurs, nous nous connaissons ou non, nous avons nos affinités et nos divergences, mais nous pouvons être ensemble. Aujourd’hui, je lance un appel aux éditeurs. Nous devons dialoguer. Nous devons nous comprendre. La colère des auteurs et illustrateurs jeunesse monte, et cette colère doit être entendue. Nous sommes dans un monde mouvant, en changement. Le fait que le différentiel de traitement auteur adulte et jeunesse soit dans les usages n’est pas une réponse. Notre société évolue, les prises de conscience ont lieu, le rapport auteur-éditeur évolue également, de façon inévitable. La réponse que nous attendons est la suivante : nous sommes prêts à vous écouter, et à trouver des solutions. »